Gecko

De John RENMANN

Guadeloupe. Ville de Pointe-à-Pitre. Le jour se lève sur la place de la victoire, révélant un corps atrocement mutilé. L’esquisse d’un mystérieux lézard tracé avec le propre sang de la victime s’exhibe sur les pavés du site. Très vite, l’île est le théâtre de meurtres perpétrés par ce qui se révèle être une créature ayant l’aspect d’un chien monstrueux. À chacune des tueries, l’horrible signature écarlate est omniprésente: un gecko dont on dit qu’il est de mauvaise augure. Les inspecteurs Nicolas ROUSSEAU et Marie KANCEL se lancent dans une enquête où sorcellerie et croyances populaires vont se mêler.

GeckoMon commentaire:

Cette enquête policière sur l’île de la Guadeloupe mêle à la fois la culture de cette île et les croyances. Belle surprise que ce polar aux accents créoles. Choix du hasard mais aucun regret. Rapidement happée par l’intrigue ésotérique et l’atmosphère des Caraïbes. Intensité du début à la fin et dénouement inattendu! A lire!

Escapade bucolique normande

Cliché pris au bord de l’eau lors d’un séjour de deux jours passés à Ganzeville (Près de Fécamp).

Campagne de GanzevilleFocale: 105mm - Ouverture: f/8 - Vitesse d'obturation: 1/13s - Sensibilité: ISO 100 - Prise de vue: 21/09/2016

J’aime jouer avec la profondeur de champ et créer des flous (Avant ou arrière plan), ce que a le mérite d’attirer l’œil sur le sujet à mettre en évidence.

Le Collier Rouge

De Jean-Christophe RUFIN

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l’été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d’une caserne déserte.Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d’eux, un chien, qui détient la clef du drame… Plein de poésie et de vie, ce court récit, d’une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Etre loyal à ses amis, se battre pour ceux qu’on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l’être humain n’est-il pas d’aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?

le Collier RougeMon commentaire:

Il s’agit d’un livre sur la bêtise de la guerre, les combats, le front, les tranchées, les armes qui ne sont faites que pour tuer.

C’est un long interrogatoire à l’issue duquel un juge devra dresser un procès verbal, rendre son verdict. Un interrogatoire qui petit à petit se muera en une conversation, presque un échange arrondissant les angles, équilibrant les forces entre les deux hommes. Car ce juge sait aussi être un homme à l’écoute, avec un réel souci d’objectivité, tout en sachant donner des leçons, mais en essayant de comprendre le pourquoi du comment.

C’est enfin un roman sur la fidélité, fidélité d’un homme à une femme, d’un juge à son prisonnier, d’un chien à son maître, d’un être humain à un chien, d’un auteur à l’histoire. Et si j’ai choisi de parler de cette fidélité entre humain et animal, à la fin, ce n’est pas parce que ce « détail » n’a que peu d’importance… bien au contraire, c’est un bel hommage. C’est en tout cas ce qui m’a le plus touchée et émue de même que le dénouement que petit à petit l’on voit se dessiner, en tout cas espérer.

Tacx Antares T1000

L’hivers arrive, et pour ne pas arrêter complètement l’entraînement, j’ai fait l’acquisition d’un home-trainer Antares T1000.

Le trainer Antares permet de rouler comme sur piste ou sur la route afin travailler la cadence de pédalage, renforcer la flexibilité des muscles ou améliorer ma technique.

Tacx Antares T1000Maintenant le plus dur, c’est de s’adapter. Et pour ça il n’y a que de la pratique.

1974

D’Arnaud CODEVILLE

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.

La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée…

Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…

Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.

1974Mon commentaire:

Wahou…. Univers sombre, voir cynique mais au combien intéressant. Pas un instant je ne me suis lassé et ça c’est la preuve que la recette est bonne!

Un scénario pas toujours évident à encaisser mais c’est ce qui fait la réussite, du moins ce que j’ai apprécié dans ce bouquin.